Film Three Billboards - Les Panneaux de la vengeance L

Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance – Réalisateur Martin McDonagh

Affiche du film Three Billboards : Les Panneaux de la vengeanceDu plaisir cinéma.

Frances McDormand est une grande actrice ! Nous le savions déjà (encore récemment la mini-série Olive Kitteridge) mais il est bon de le rappeler et très agréable de le constater à nouveau. Et elle est dans ce film très bien entourée !

Ebbing, Missouri. Mildred Hayes, dont la fille a été violée et assassinée il y a plusieurs mois, a l’idée de demander des comptes -ou de motiver son travail- à la police locale… via 3 grands panneaux publicitaires (en 4×3) sur une route pourtant peu fréquentée.
Le chef Willoughby (Woody Harrelson) ne le prend pas très bien, son adjoint Dixon (Sam Rockwell) encore moins.

C’est l’archétype d’un bon film ! Un scénario bien écrit à la narration maitrisée, une interprétation savamment orchestrée autour de la soliste Frances McDormand par un chef d’orchestre pas prétentieux : Martin McDonagh. Et l’on a donc deux petites heures ravissantes de plaisir cinéma.

Frances McDormand porte une vraie soixantaine (la seule à Hollywood ?) car sans doute est-elle plus inspirée par ses rôles que par ce qu’on peut penser de son physique.
Dans ce film elle arbore beaucoup de dureté, avec de petites touches d’humour, le tout d’une intensité sobre et naturelle.

Woody Harrelson se bonifie avec l’âge, il me semble. Même si je trouve la série trop bavarde, il démontrait dans la saison 1 de True detective que nous avions un pur comédien face à nous.

Que dire de Sam Rockwell ? On sent l’acteur capable de tout ! Ici il compose un flic péquenot incroyable, au jeu subtil. je l’avais découvert avec Confessions d’un homme
dangereux
de G.Clooney et l’avais trouvé très surprenant.

Les seconds rôles existent et sont bien tenus par Peter Dinklage (James), John Hawkes (Charlie ex-mari), Lucas Hedges (Robbie, le fils), Samara Weaving (une impayable Pénélope) et le très charmeur Caleb Landry Jones (Red Welby) repéré dans The social Network, confirmé ensuite dans Queen and country de Boorman.

La musique colle bien au film, elle est par son choix et son utilisation un atout.
Ce long-métrage est qui plus est filmé en grande simplicité.

 

 

Synopsis SensCritique du Film Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance

Après des mois sans que l’enquête sur la mort de sa fille ait avancé, Mildred Hayes prend les choses en main, affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur trois grands panneaux à l’entrée de leur ville.