This is not a love story

This is not a love story

This is not a love storyRéalisation Alfonso Gomez-Rejon 2015

Grand Prix du Jury et Prix du Public – Fiction américaine Sundance Film Festival 2015

Il souffle sur ce film un vent d’imaginaire et de poésie. Peter Pan n’a qu’à bien se tenir, ici aussi on veut pas grandir ! L’histoire est ponctuée de petites séquences d’animation façon “Walace et Gromit” c’est tordant et astucieux.

On est saisi d’emblée par ce conte sorti de l’ordinaire qui nous arrache un paquet de larmes. Greg est lunaire et ne cesse de nous surprendre par son franc-parler et son regard sur le monde. C’est naturellement qu’il s’attache à Rachel mais comment faire autrement, stade 4 du cancer et elle est lumineuse, douce et si brillante.

Greg a un seul pote qu’il appelle son binôme par pudeur,  Earl est le troisième personnage qui compte. Trois amis qui vont nous faire sourire et nous faire pleurer. Greg, forcé par sa mère, doit tenir compagnie à Rachel car Rachel va mourir. Alors Greg, réticent dans un premier temps, ne va plus rien faire d’autre que de s’en occuper, elle doit rire, elle doit vivre et il fait le guignol. Une amitié plus belle qu’une histoire d’amour.

Earl va le soutenir, le secouer aussi car la naïveté de Greg est sans borne ?  Earl peut devenir sa conscience ou sa raison ou même sa déraison, c’est ensemble qu’ils réalise de petits films calqués sur des grands classiques, une amitié qui dure depuis la maternelle.

Chaque caractère est important: Monsieur McCarthy est un prof d’histoire hors du commun, gros bras, gros tatouage et grande passion pour son métier. Le père de Greg est totalement givré, il cuisine des plats invraisemblables avec son chat et reste scotché aux films d’auteur germanique. Denise, la mère de Rachel, déborde d’amour et picole pour oublier mais avec style et bienveillance. Une ronde de personnage attachants et décalés pour un film différent et vraiment bien réalisé.

Alfonso Gomez-Rejon a su mettre en image le scénario de Jesse Andrews (II) avec subtilité et une belle palette de couleurs.

Synopsis allo Ciné This is not a love story : Greg est un lycéen introverti, adepte de l’autodérision, qui compte bien finir son année de Terminale le plus discrètement possible. Il passe la plupart de son temps avec son seul ami, Earl, à refaire ses propres versions de grands films classiques. Mais sa volonté de passer inaperçu est mise à mal lorsque sa mère le force à revoir Rachel, une ancienne amie de maternelle atteinte de leucémie.