Film les Veuves

Les Veuves – Réalisation Steve McQueen

affiche du Film les VeuvesLes veuves pas joyeuses.

Du chic mais pas choc. Un film réalisé proprement et avec brio, un peu de rythme, des beaux plans mais le tout dénué d’émotion.
Les comédiens sont comme désincarnés et sans humanité. Un scénario improbable avec des ménagères désabusées et vengeresses.

Viola Davis est glaçante et sans aucune générosité, elle ne donne aucun entrain  à cette équipe improvisée, de plus elle la joue salement perso, du chacun pour soi qui fait froid dans le dos.

Un vague message de revanche sur les hommes, seulement on n’y croit pas une seconde. Après “12 years Slaves” et “Shame”, ce petit thriller est un faux pas.

Seule la grande Elizabeth Debicki est touchante et donne la pointe d’humour qui nous manque cruellement.

Ce film se veut haletant mais le tout est mal ficelé. On aurait aimé en plus du rythme, plus de fluidité, de bonnes âmes et un peu plus de dérision.

Les hommes s’en sortent plutôt bien Liam Neeson, Robert Duvall et Colin Farrell semblent les seuls à jouer le jeu, dommage pour un film pseudo-féministe.
Bonus à Robert Duvall en sale type réactionnaire et despote.

Steve McQueen peut beaucoup mieux faire.

 

 

Synopsis Sens Critique du Film les Veuves :

Chicago, de nos jours. Quatre femmes qui ne se connaissent pas. Leurs maris viennent de mourir lors d’un braquage qui a mal tourné, les laissant avec une lourde dette à rembourser. Elles n’ont rien en commun mais décident d’unir leurs forces pour terminer ce que leurs époux avaient commencé. Et prendre leur propre destin en main…