12 Years A Slave

21041568_201309191008544912 Years A Slave

Steve McQueen (II) 2014

Une approche de la réalité brutale mais sans chiqué ni musique neuneu. C’est du cinéma mais pas que, on est touché par la violence de l’esclavagisme et les images ne sont pas choquantes mais sans détour.

Chiwetel Ejiofor est étonnant, il alterne entre soumission et colère, son esprit lui appartient et il dissimule son savoir pour sauver sa peau. Michael Fassbender est un esclavagiste perturbé alcoolique et sadique, il est diablement bon. Paul Dano nous épate encore dans un rôle de sale type, ce jeune homme est un vrai caméléon. Lupita Nyong’o est bouleversante tout simplement.
Un réalisateur surdoué avec un thème abordé sous 2 angles différents cette année : McQueen avec authenticité et Lee Daniels avec distinction pour “Majordome” .

Un nouvel vague de réalisateurs talentueux dont Steeve  McQueen fait,  définitivement,  partie.

 

Résumé Allocine

Les États-Unis, quelques années avant la guerre de Sécession.
Solomon Northup, jeune homme noir originaire de l’État de New York, est enlevé et vendu comme esclave.
Face à la cruauté d’un propriétaire de plantation de coton, Solomon se bat pour rester en vie et garder sa dignité.
Douze ans plus tard, il va croiser un abolitionniste canadien et cette rencontre va changer sa vie…