What Remains

What Remains

What Remains

Derrick chez les English

Réalisation Tony Basgallop 2013

C’est bel et bien un retraité qui mène l’enquête comme s’il cherchait la sortie, avec mélancolie et obstination. Un drôle de mec entre Maigret et Le Renard, il s’accroche à cette affaire comme une moule à son rocher et l’enquête nous réserve bien des surprises.

Une bonne série en quatre épisodes mais qui est passée inaperçue bien que plus intense que “The Missing“. Car l’intrigue flirte avec un bon Agatha Christie et tout se passe dans une vieille demeure typiquement britannique, un manoir divisé en appartement où chaque locataire cache un lourd secret.

Melissa est retrouvée morte au grenier après 5 ans et personne ne semble avoir remarqué sa disparition. L’inspecteur, malgré sa mise en retraite, va s’acharner, il veut prouver le meurtre.

Qui a tué Melissa ? le mystère reste précieusement gardé jusqu’à la toute fin et c’est la force de la série. On se fait bien balader et toutes les suppositions filent à l’anglaise.

Une série qui a du chien et du mystère. Sans chichi mais prenante que ce soient les caractères ou les émotions tout est en filigrane.

L’angoisse se planque dans chaque foyer et c’est le plus troublant, les secrets sont verrouillés derrière chaque porte. Une série à déguster en noir et blanc, à l’ancienne et en se laissant guider vers un dénouement finalement assez surprenant.

 

Synopsis Allo Ciné What Remains : Le corps de Melissa Young, une jeune femme d’une trentaine d’année, est retrouvé en décomposition dans le grenier de son appartement, deux ans après sa mort. Comment se fait-il que personne n’ait signalé sa disparition, ou même remarqué qu’elle était partie ? Qu’elle vie a-t-elle vécu et qu’elle était sa place au sein de la société actuelle ? Enfin, qui est ce tueur qui court toujours ?