Film The Invitation

The Invitation – Réalisation Karyn Kusama

Film The Invitation

Charles Manson is back.

Une femme à l’écriture d’un film d’épouvante c’est du luxe et ça peut prendre des allures plus raffinés.

On s’imagine sur les collines de Los Angeles, on est convié à cette réunion d’amis organisée de manière très cérémonieuse. Rapidement on pense à une secte mais on soupçonne aussi que Will perd la boule, le père éperdu de chagrin, revenant sur  les lieux de son pire cauchemar, en compagnie de son ex-femme, dans la maison où son fils de 5 ans a perdu la vie.

C’est bien orchestré et élégant puis, comme souvent dans cette catégorie, ça devient une grande boucherie. Drôle de drame qui ressemble à une petite rencontre “Mansonnienne” et les références sont citées clairement.

David et Eden voulaient réunir leurs vieux amis après deux ans d’absence. Drôle d’ambiance dans ce dîner somptueux où deux convives inattendus distillent le malaise.
Eden est à l’Ouest, voire au bord de la démence, elle surjoue un tantinet. Son ex est au bord de la crise de nerfs et semble paranoïaque. Le vin est bon mais les tensions montent.

Les ficelles sont un peu grossières mais le tout est de bon ton et cela fait une pointe de différence.

Michiel Huisman est charismatique et Logan Marshall-Green est énigmatique ce qui donne un peu de cachet à tout le scénario. C’est chic mais un peu toc et la toute fin est bien trop grandiloquente.

On peut quand même signaler que ce n’est pas de l’épouvante “bon marché”.

 




 

 

Synopsis AlloCiné du film The Invitation :

Par une sombre nuit, Will est invité à un dîner chez son ex-femme et son nouveau mari. Au cours de la soirée, il s’aperçoit que ses hôtes ont d’inquiétantes intentions envers leurs invités.