Un moment d'égarement

Un moment d’égarement

Un moment d'égarementRéalisation Jean-François Richet 2015

un duo improbable

Après avoir félicité, dernièrement, François Cluzet de la maturité de son jeu, je dois dire que là, il nous colle carrément la honte, même Vincent Cassel semble gêné.

Cluzet grimace, mâchoire crispée, il s’obstine à nous refaire la scène « Des petits mouchoirs » mais avec des sangliers, il patauge plutôt dans la bauge avec eux. Bref, ça fait de la peine.

Vincent Cassel est réellement égaré dans ce mauvais film. Avec un scénario ténu, ce pauvre remake met mal à l’aise, voilà du budget gâché pour rien.

Malheureusement ni la beauté de la Corse, ni les deux jolis minois ne sauvent le naufrage du Titanic.

 

Synopsis Télérama Un moment d’égarement : Antoine et Laurent sont amis depuis des années. Divorcés, ils décident de passer des vacances ensemble, avec Marie et Louna, leurs filles de 17 et 18 ans, dans une belle maison en Corse. Antoine est très proche de sa fille et ne peut envisager qu’elle grandisse. Il ne comprend pas, quand elle lui annonce être amoureuse et d’un homme de 45 ans qui plus est. Furieux, Antoine veut découvrir qui il est et ensuite le « tuer ». Or, il s’agit de Laurent qui s’est laissé embrasser par Louna lors d’un bain de minuit. La jeune fille a des sentiments, lui considère que c’était un moment d’égarement. Vu l’état de son ami, Laurent hésite à lui dire la vérité…