The Seasoning House

The Seasoning House Réalisation Paul Hyett 2012

Calvaire

Séquestrée dans un bordel servant de repaire à des criminels de guerre, une jeune sourde muette prépare son évasion.

Les Balkans en 96, les jeunes filles sont arrachées à leurs familles et enfermées dans un lieu sordide afin d’assouvir les pires fantasmes sexuels des miliciens.

Angel (Rosie Day) est juste magnifique de résignation, de soumission puis de détermination , une comédienne magique dans ce monde de brutes. Le cadre rappelle les camps de la mort. Rose est vaguement préservée grâce au grand patron, il l’aime à sa façon mais jusqu’à un certain point.

Les acteurs jouent parfaitement la brutalité à l’état pur et les filles sont touchantes de douleur.

Un film d’une grande violence mais parfaitement réalisé et sans répit pour le spectateur.