States of Grace

States of Grace

States of GraceStates of Grace

Réalisation Destin Cretton 2013

Etats d’âme

Premier film: tendre, féroce, drôle, émouvant, vrai et terriblement bien dirigé. Des comédiens attachants avec de bons dialogues. Une réussite pour ce jeune réalisateur qui nous accroche d’emblée.

Brie Larson est troublante de simplicité. Elle est aussi bien colère, volonté, intelligence, compassion, compréhension, fragilité, amour et légèreté. Cette jeune comédienne nous embarque avec elle dans son apprentissage de la vie et son histoire est belle. Un rôle exceptionnel pour une jeune femme talentueuse et c’est avec naturel que nous allons l’adorer.

Son compagnon, John Gallagher Jr. est un amour et nous emporte dans sa générosité. Un rôle touchant dont il s’empare à bras le corps.

Chaque adolescent a son histoire et chaque histoire est bouleversante. Kaitlyn Dever est une jeune rebelle blessée et Keith Stanfield slame son histoire avec douleur. Deux exemples vivants…

Mais aussi, Rami Malek qui  rejoint l’équipe d’accueil avec maladresse et gentillesse.
Bref tous les personnages sont importants même si Grâce mène le jeu avec lumière;
Voilà une belle histoire de vies, un cinéma juste et plein d’espoir.

Transporté par ce premier film.. On attend déjà le suivant.

 

Résumé Allo ciné States of Grace : Sensible et déterminée, Grace est à la tête d’un foyer pour adolescents en difficulté. Parmi les jeunes membres de son équipe, diversement expérimentés, la solidarité et le bon esprit sont de mise. Jusqu’à l’arrivée soudaine d’une fille tourmentée qui ignore les règles du centre et renvoie Grace à sa propre adolescence… pas si lointaine.