Film Snow Therapy

Snow Therapy

Film Snow Therapy

Blanc comme neige.

Réalisation Ruben Östlund 2015.

Mortellement ennuyeux comme un jour de pluie aux sports d’hiver ou 2 heures dans la salle d’attente d’un psy.

Le sujet n’est pas dénué d’intérêt et les comédiens sont étonnants mais la réalisation traine en longueur et se donne de grands airs, ponctuée par une BO de type symphonique tout aussi prétentieuse.

La lâcheté du père, pour sauver sa peau lors de l’avalanche, déclenche une série de malaises.

Ebba a très mal vécu la situation et remet tout en question. Elle exprime sa rancune, en public seulement, une première fois avec des inconnus et ensuite avec leurs amis. C’est le grand déballage, elle raconte leur mésaventure, en se plaignant du comportement de Tomas. Celui-ci encaisse mal la vérité.

Le mari Johannes Bah Kuhnke a bien la tête de l’emploi, son air veule fait bien l’affaire et son jeu est sans fausse note sauf peut-être sur la crise de larme, un peu surjouée.

Ebba, Lisa Loven Kongsli, est parfaite de bout en bout, elle est précise jusque dans l’émotion.

Le scénario ne leur donne pas les moyens de s’exprimer pleinement : trop de pathos et aucun humour pour donner un ton plus drôle à tout le bazar.

Kristofer Hivju, le bon pote, joue de la barbe mais sans conviction.

Quant à la petite Fanni Metelius, elle est juste délicieuse.

La fin remet un peu les pendules à l’heure d’hiver et on suppose que chacun voit midi à sa porte…

Ruben Östlund a sûrement un message à nous délivrer mais malheureusement je n’ai pas décodé et je sors de la salle dépitée par tant d’effets de manches pour pas grand chose. Mais oui j’y suis… Justifier notre instinct de survie très personnel en cas de danger.

 

 

Synopsis allocine du Film Snow Therapy :

Tomas trouve enfin le temps d’emmener Ebba, sa femme et leurs enfants, Vera et Harry en vacances aux sports d’hiver. Très occupé par son travail, il néglige les siens. Sur les sommets des Alpes, les liens semblent se resserrer. Ce n’est qu’apparence. Une avalanche manque de tuer toute la famille. Quand elle arrive sur les siens, Ebba pensent en premier à ses enfants. Tomas fait preuve de lâcheté en les laissant seuls. Finalement, l’avalanche ne fait pas tant de dégâts. Elle en a fait dans cette famille. Les blessures semblent irréparables…