Film Rock'n Roll

Rock’n Roll – Réalisation Guillaume Canet

film Rock'n rollMarion et Guillaume sont des gens comme “tout le monde”.

Mais que voulait donc nous prouver ce brave Guillaume ? C’est du racolage ? Une satyre ou une comédie?

On ressort presque gêné de ce bordel intime. Vouloir nous ouvrir les portes de chez lui ressemble fort à de l’accroche bas de gamme. La simplicité et la relation CotillardCanet ressemble à de la fausse modestie. Le luxe est caché sous le tapis et les nounous dans le placard.

Cotillard joue très juste et d’ailleurs tous les comédiens sont au poil. Mais le scénario, en puzzle, traîne en longueur en appuyant trop souvent où ça fait mal. Guillaume en fait des caisses, il force le trait en voulant jouer le décalage “Rock’n Roll 80” qui n’est déjà plus tendance, une apparition de Johnny donne un peu de  drôlerie et les scènes avec Attal et Lellouch sont tordantes.

Mais la transformation de Canet nous rappelle trop les frères Bogdannoff. Peut-être a-t-il voulu dénoncer le danger de la chirurgie esthétique, véritable addiction.

L’idée de base est bonne, mais ça tombe un peu trop dans la caricature. Après “Blood Ties” qui flirtait avec le plagia d’un film de James Gray, Canet fait dans la comédie convenue qui se veut clairement populaire. De plus le choix des artistes sensés représenter la nouvelle génération est déséquilibré : Pierre Nyney, oui ! Kev Adams, non !

Quelques bons moments, tout de même, nous font rire et se cacher les yeux.

Ce serait un excellent premier film. La fin est bienvenue et donne un peu de décalage à tout ce gloubi-boulga de fausse auto-dérision.

 




 

Synopsis Télérama du Film Rock’n Roll :

A 43 ans, Guillaume Canet a tout pour être heureux : une vie de famille bien remplie avec Marion Cotillard, les honneurs de la profession etc.. Sauf que son ego est rudement mis à mal quand une jeune journaliste ne lui parle que de Pierre Niney ou de Gaspard Ulliel. Camille, une jeune comédienne de vingt ans, va également lui rappeler son âge de manière insistante. Pour l’acteur-réalisateur, c’est le temps de la remise en question. Il demande à son agent de lui trouver des rôles plus “virils”. Il commence à se comporter bizarrement, au grand damn de sa femme et de ses proches…