Nerve

Nerve

NervePokemon Go

Réalisation Ariel Schulman et Henry Joost 2016

L’intrigue est “déjà vu” mais la réalisation  est rythmée et l’esthétique soignée. Une belle direction photo et des couleurs  qui donnent un ton résolument glaçant à l’ensemble.

Nerve est un jeu en ligne avec une série de défis afin de déclencher des millions de followers/voyeurs, un jeu grandeur nature.  On va jouer pendant 1h30 et suivre les aventures de Vee et Ian.

La petite Emma Roberts est au poil mais je l’ai nettement préférée en teenager désoeuvrée dans Palto Alto.

Dans la famille Franco, on va prendre le frère Dave Franco, pour un cachet moindre mais avec  la même prestance que James, ce jeune comédien accroche le regard, il est vif avec un talent naturel.

Le reste du casting est sans surprise mais efficace. On passe un bon moment, accroché, amusé et avec le palpitant qui fait des bonds. On est pile dans l’actualité avec l’esprit “Pokemon Go”qui entraîne aveuglément des millions d’anonymes, dévorés par un jeu-réalité.

Du cinéma pour la nouvelle génération mais de bonne qualité alors ça fait, un peu, la différence.

 


 
 

Synopsis Télérama Nerve :

Vee hésite à participer au jeu Nerve, se demandant si c’est bien légal. Le principe ? Relever des défis fous et dangereux avec de l’argent à la clef. Poussée par ses amis, elle se lance finalement et accepte d’embrasser un inconnu. Ce sera Ian, avec lequel elle finit par sympathiser. Ensemble, ils sont pris dans une spirale de challenges qu’ils réussissent les uns après les autres. Mais bientôt, les deux joueurs s’aperçoivent qu’ils sont constamment espionnés par les “Voyeurs”. Alors qu’on leur a volé leur identité, ils tentent désormais de survivre à cette mécanique infernale…