narc

Narc

NarcNarc

Réalisation Joe Carnahan 2002

Un bon polar qui n’est pas sans rappeler “Serpico” ou “La Chasse”, une intrigue au cordeau dans la zone urbaine.

Jason Patric  est parfait pour ce rôle entre force et fragilité, il a une belle dimension humaine et la carrure qui va bien.

Ray Liotta n’en fait pas trop dans la colère, une belle performance dans son palmarès qui connait des hauts et des bas.

Un scénario rythmé qui nous plonge dans les bas fonds sans excès. Flic en sous-marin pour la brigade des Stups, c’est risqué et la frontière est fragile entre s’immerger dans le milieu de la drogue et s’y noyer.Le film nous le raconte avec efficacité.

Narc est le deuxième film de Joe Carnahan et c’est une réussite.

Résumé Allo Ciné Narc : Dix-huit mois après une course poursuite tragique qui a coûté la vie à un nouveau-né, l’officier Nick Tellis touche le fond. Il survit tout juste grâce aux allocations. Sa femme souhaite qu’il ne travaille plus pour la police.
Mais lorsque l’officier Calvess est tué, il est chargé de l’affaire. Il doit faire équipe avec le lieutenant Harry Oak, le coéquipier du policier décédé, connu pour son sens de la justice expéditive. Leur traque de l’assassin va les entraîner à travers les dédales de ruelles glauques et dans les crack houses où se dealent les drogues. Un environnement qui hante Nick comme un cauchemar…