Mea Culpa

406041Mea Culpa

réalisation Fred Cavayé 2014

Du bon polar “frenchie”, pas mou du genou mais efficace. Avec cette nouvelle génération de réalisateurs bercés aux séries américaines; “Navarro” est bel et bien enterré et Maigret n’est plus qu’une lointaine nostalgie désuète.
Ceci dit Fred Cavayé donne une  dimension humaine et de l’intégrité à ses films, rien d’aseptisé type format américain, sauf peut-être les poursuites, les castagnes énergiques et les méchants qui sont des durs à cuirs type Russkoffs. La Gueule de Lindon donne le ton et Gilles Lellouche est plutôt pas mal, pas ultra expressif mais bien entrainé, du bon poulain quoi !

Le gosse (Max Baissette de Malglaive) joue bien.
Quant à Alice (Nadine Labaki) elle est sublime, on manque d’artistes féminines de cette envergure, on voudrait la voir plus souvent : du caractère de l’élégance et de l’intelligence et de plus une belle réalisatrice (Et maintenant on va où ?)

Vincent Lindon vieillit bien, sa gueule cassée devient charismatique. Et son jeu plus intense est aussi plus dépouillé. Il est toujours un peu le canard boiteux mais c’est la catégorie poids lourd… Il me rappelle parfois Lino Ventura pour la gentillesse de son regard.

J’avais déjà aimé sa direction d’acteur dans  “Pour Elle”  et “Mea Culpa” dans le même registre est un très bon film.
Pour finir Danny Elsen dirige la photographie avec un jeu de lumière exceptionnel.

Résumé Allo ciné :
Flics sur Toulon, Simon et Franck fêtent la fin d’une mission. De retour vers chez eux, ils percutent une voiture. Bilan : deux victimes dont un enfant. Franck est indemne. Simon, qui était au volant et alcoolisé, sort grièvement blessé . Il va tout perdre. Sa vie de famille. Son job de flic. Six ans plus tard, divorcé de sa femme Alice, Simon est devenu convoyeur de fonds et peine à tenir son rôle de père auprès de son fils Théo qui a désormais 9 ans. Franck, toujours flic, veille à distance sur lui. Lors d’une corrida, le petit Théo va être malgré lui le témoin d’un règlement de compte mafieux. Très vite, il fera l’objet de menaces. Simon va tout faire pour protéger son fils et retrouver ses poursuivants. Le duo avec Franck va au même moment se recomposer. Mais ce sera aussi pour eux l’occasion de revenir sur les zones d’ombre de leur passé commun.