Maps To The Stars

Maps To The Stars

Maps To The StarsMaps To The Stars

Réalisation David Cronenberg 2014

Une mouche à Hollywood

Un cinéma nerveux comme sous coke, des personnages dérangés ou névrosés, du cynisme, du mal-être et des crises de nerf, c’est du cinéma riche en émotions.

Julianne Moore est au meilleur de sa forme en blonde incendiaire au bord de la cinquantaine. Tour à tour odieuse, manipulatrice, égocentrique, hystérique et nymphomane c’est un grand numéro ! Elle porte le film.

La petite Mia Wasikowska se fait plus discrète mais c’est un joli rôle de déglinguée toute en nuance.

Robert Pattinson et John Cusack  sont performants, un casting haute gamme pour un scénario parfois teinté de clichés.

Les acteurs font le film mais l’histoire est facile et le message trop tordu pour être vrai. Mais pour Julianne Moore c’est un film à ne pas louper.

 

 

Résumé Allo ciné Maps To The Stars : A Hollywood, la ville des rêves, se télescopent les étoiles : Benjie, 13 ans et déjà star; son père, Sanford Weiss, auteur à succès et coach des célébrités; sa cliente, la belle Havana Segrand, qu’il aide  à se réaliser en tant que femme et actrice.
La capitale du Cinéma promet aussi le bonheur sur pellicule et papier glacé à ceux qui tentent de rejoindre les étoiles: Agatha, une jeune fille devenue, à peine débarquée, l’assistante d’Havana et le séduisant chauffeur de limousine avec lequel elle se lie, Jerome Fontana, qui aspire à la célébrité.
Mais alors, pourquoi dit-on que Hollywood est la ville des vices et des névroses, des incestes et des jalousies ? La ville des rêves fait revivre les fantômes et promet surtout le déchainement des pulsions et l’odeur du sang.