Les Poings contre les murs

Les Poings contre les Murs

Les Poings contre les mursRéalisation David Mackenzie (as David MacKenzie) 2013

“Les Poings contre les Murs” est un film brutal et sans détour, une sale tranche de vie en taule. Une interprétation intense car c’est sans reprendre son souffle que le gamin va nous scotcher .

Sa colère est palpable, il est la rage et le désespoir. On le suit, toujours prêt à mordre pour se défendre. Seul un éducateur semble croire à la rédemption et tente de canaliser la colère de chacun, mais sa tâche n’est pas considérée voir sabotée par certains de ses supérieurs.

C’est aussi et les retrouvailles d’un père et de son fils. Le père, déjà bien bousillé par l’univers carcéral, semble vouloir l’aider mais avec tant de maladresse, difficile d’être père sur le tard.

La vie entre quatre murs sans issue et sans espoir; heureusement la fin nous laisse supposer un peu de lumière dans ce monde de brutes.

David Mackenzie (as David MacKenzie) nous livre un film poignant,  d’une rare violence mais avec un grande intensité et un rythme infernal.

 

Résumé Allo Ciné Les Poings contre les Murs :

Eric est un jeune délinquant violent prématurément jeté dans le monde sinistre d’une prison pour adultes. Alors qu’il lutte pour s’affirmer face aux surveillants et aux autres détenus, il doit également se mesurer à son propre père, Nev, un homme qui a passé la majeure partie de sa vie derrière les barreaux. Eric, avec d’autres prisonniers, apprend à vaincre sa rage et découvre de nouvelles règles de survie, mais certaines forces sont à l’œuvre et menacent de le détruire.