Emprise du mal

L’Emprise du mal

L'Emprise du malRéalisation Miguel Ángel Toledo 2014

Dans une tentative désespérée pour sauver son mariage, Raúl emmène sa femme Ana et son fils Nico fêter Noël dans un chalet isolé au cœur des montagnes.

Mais rapidement Samuel, un habitant du village voisin, s’immisce dans leur vie et se rapproche de plus en plus d’Ana et Nico.

Un trouble s’empare de Raúl et des phénomènes étranges se succèdent, transformant ce havre de paix en véritable cauchemar… (allocine)

Gustavo Salmerón est un acteur charismatique et inquiétant.

Ce n’est pas un film d’horreur mais plutôt un thriller où  fiction et réalité se mélangent. C’est assez bien foutu pour un premier film.
Le cinéma hispanique a le chic pour poser une ambiance. On pense à Polansky dans “Le Locataire”. Le scénario est bien construit et l’intrigue monte doucement. Le comédien navigue entre le père chaleureux et le dangereux psychopathe emparé par la jalousie.

Miguel Ángel Toledo nous présente un bon film pour les amateurs du genre malgré quelques clichés, des belles trouvailles dans le fantastique.