Film Le Prodige

Le Prodige

Film Le ProdigeLequel n’en est pas un.

Réalisation Edward Zwick 2015

L’histoire véritable de Bobby Fischer, jeune surdoué des échecs, quelque peu perturbé.

En bref c’est là la ligne principale du scénario, tant cette histoire est sous-développée, sous utilisée. Las, les bons scénaristes ne sont pas foison, on ne pouvait guère compter sur un Tâcheron de la trempe d’Edward Zwick pour inoculer quelque grâce à ce film.

Le personnage de Bobby Fischer (Tobey Maguire fait ce qu’il peut !) n’est pas assez fouillé, rien ne vient jamais tenter d’éclairer une paranoïa qui point à tout moment, pour le moins surprenante même en pleine guerre froide, et ce n’est pas le passé -vaguement complotiste engagé- d’une mère aux aspirations communiste qui peut y suffire.

le film donc se répète, sans surprise, sans talent, joue sur une nostalgie sixties et puis s’en va; nous aussi.

NB : il y a un excellent livre qui parle, montre la folie échecs c’est bien entendu « Le joueur d’échecs » de Stefan Zweig.

 

 

Synopsis Télérama du Film Le Prodige :

Dans les années 1960, Bobby Fischer, d’origine modeste, est devenu le plus jeune champion de l’histoire des échecs. Il veut affronter les Russes qu’il considère comme les meilleurs du monde. Une vraie Fischermania s’empare des Etats-Unis alors que le jeune prodige accumule les victoires. Les services secrets finissent par le contacter pour qu’il vienne en aide au pays. Peu patriote, le jeune homme s’exécute quand même. Il part pour l’Islande affronter le redoutable Boris Spassky et impose ses conditions : le public doit être au minimum à un mètre de lui car il entend des voix. Fischer commence à souffrir de paranoïa et de délire psychotique…