Nos Petites Critiques de Films

Le Dernier Duel

L’honneur d’une femme façon Rashômon.

Rashomôn où l’histoire se déroulait déjà au Moyen-âge, narrait un crime sous l’angle différent de trois témoignages, apportant alors des points de vue différents.
Ici donc, inspiré de faits réels, dans une France moyenâgeuse (29 décembre 1389) date officielle (?) du dernier duel, selon la tradition de s’en remettre à Dieu dans un duel à mort.
Lors, Jean de Carrouges défie Jacques Le Gris, accusé par dame Marguerite de Carrouges.

Après une introduction de cinéma toute RidleyScottienne, nous entrons donc dans cette histoire. A nous selon, de nous faire notre idée, mais plus sûrement de goûter un bon crû du vigneron de cinéma que sait être Ridley Scott. A plus de 80 piges, il nous livre là un bon spectacle, bien raconté, bien mis en images que l’on suit sans peine pendant deux heures trente.
Je dirais même plus tant le visuel de ce film est aux petits oignons… La reconstitution est proprement incroyable ! Tant par le rendu atmosphère du moyen-âge, que par la qualité des costumes, les constructions des décors, le tout dans une photographie qui est au service de ce travail.

Arthur Max aux décors -très ancienne « Gladiator » collaboration avec Ridley Scott– livre un travail de reconstitution époustouflant, bien aidé en ce sens par la costumière Janty Yates (Stalingrad puis 12 films avec Ridley Scott); elle a donc avec le chef déco une sans doute grande complicité , ce, sous la houlette de Maître Ridley Scott, lequel n’aime rein tant que voyager son cinéma dans l’Histoire.

Le propos ici s’affiche féministe (on ne s’en plaindra pas). Est-ce dû à l’époque ? Ce n’est pas là le plus important. Ridley Scott en adaptant le livre d’Eric Jager qui avait fait de nombreuses recherches d’archives, donne à voir les conditions, les coutumes d’une époque où le mâle était par trop dominant et imbécile.

L’interprétation est à l’unisson: Matt Damon (souvent bien), Ben Affleck (plus hasardeux, est ici juste), Adam Driver (un peu top à la mode à mon goût) livre une prestation convaincante.
Et j’ai découvert pour ma part, la jolie et intense Jodie Comer au jeu plein de finesse.
Une mention discrète pour le second rôle du roi Charles VI tenu par Alex Lawther (Imitation Game), le jeune Alan Turing en débuts puis The french Dispatch; je miserai volontiers plusieurs pennies sur le jeune acteur britannique.

Et Ridley Scott, 84 ans, prépare un Napoléon

Nous aurons en nous le toujours souvenir de AlienBlade RunnerGladiator ou encore les spots pub Perrier-Mac Enroe; un grand nom, un grand nom du Cinéma.

Synopsis du film Le Dernier Duel

Le Dernier Duel (The Last Duel) est un drame historique américano-britannique coproduit et réalisé par Ridley Scott et sorti en 2021. Il s’agit de l’adaptation du livre Le Dernier Duel d’Eric Jager (en) sur le duel Carrouges-le Gris de 1386, un des derniers duels judiciaires en France1.

Il est présenté en avant-première hors compétition à la Mostra de Venise 2021 en septembre 2021 avant sa sortie au cinéma en octobre suivant. (wikipedia)