Film La Nuit du Chasseur

La Nuit du Chasseur – Réalisation Charles Laughton et Robert Mitchum 1955

Affiche du Film La Nuit du ChasseurAttention monument classé.

La Nuit du Chasseur est réalisé comme une tragédie, le trait est forcé mais chaque plan sait nous faire frissonner et la réalisation est d’une étrange modernité.

Le révérend Harry Powell (Robert Mitchum) est la réincarnation du mal, il prêche le malheur et la vénalité est sa seule religion.

Willa Harper, Shelley Winters perd son brigand de mari mais, avant d’être pendu, il confie à son jeune fils la cachette du magot.

Un gamin dévoué au secret de son père qu’il va porter jusqu’au bout, avec au final l’immense regret d’avoir joué le jeu. Les enfants vont trouver refuge chez une sorte de Ma’ Dalton au grand coeur.

Du cinéma qui traverse le temps sans perdre de sa puissance.
Le film est sublimé par une lumière magique, qui valorise chaque situation et chaque émotion, un sens du détail exceptionnel, comme ces petits animaux qui apparaissent pour ponctuer chaque drame.

Beaucoup de grandiloquence mais théâtre et cinéma ne font qu’un afin de nous emporter dans la tourmente du drame,

Malgré l’échec commercial à la sortie du film, il est considéré comme l’un des chefs d’oeuvre du siècle dernier notamment grâce au travail remarquable de Stanley Cortez à la photographie.

 

Synopsis allocine Film La Nuit du Chasseur :

Un prêcheur inquiétant poursuit dans l’Amérique rurale deux enfants dont le père vient d’être condamné pour vol et meurtre. Avant son incarcération, le père leur avait confié dix mille dollars, dont ils ne doivent révéler l’existence à personne. Pourchassés sans pitié par ce pasteur psychopathe et abandonnés à eux-mêmes, les enfants se lancent sur les routes.