Housebound

Housebound

HouseboundHousebound

réalisation Gerard Johnstone 2014
La Famille Adams

Enfin une petite merveille dans la catégorie épouvante, c’est drôle, macabre, délirant et plein de fantaisie, un vrai délice de cinéma. Un scénario haut et en couleurs, un casting choc et une réalisation performante, c’est du haut de gamme

Morgana O’Reilly décroche le bingo avec le rôle de Kylie, elle est brutale et passablement caractérielle et de plus, dotée d’un tempérament ingérable. Elle tient le film de bout en bout avec tonus et un sacré talent.

Rima Te Wiata joue sa mère, moitié mémère et moitié perchée. Elle nous fait un grand show dans son monologue avec le psy.

Une famille déjantée dans une maison un peu hantée, ça déménage et c’est kitsh et trash. Un voisin psychopathe, un beau-père autiste, un psy dérangé mais aussi un flic, tout aussi collé au plafond, qui croit aux fantômes et décide de mener son enquête.
On est presque dans l’univers d’un Mel Brooks et même quand on bascule dans le gore c’est toujours avec humour.

Du très bon cinéma qui nous vient de loin.

Gerard Johnstone est une réalisateur-scénariste vraiment surprenant.

Résumé  Housebound : Après un braquage raté, Kylie Bucknell est contrainte à la pire sentence que la justice néo-zélandaise puisse délivrer : devoir retourner vivre chez sa mère. Cette dernière est convaincue que la maison est hantée, mais Kylie estime qu’elle imagine cela pour se distraire d’une vie occupée à la cuisson de légumes vapeur et aux commérages. Néanmoins, lorsqu’elle entend d’inquiétants murmures durant la nuit et que d’étranges événements commencent à se produire, elle va remettre son jugement en question.