Avant d'aller dormir

Avant d’aller dormir

Avant d'aller dormirAvant d’aller dormir

Réalisation Rowan Joffe 2014

Bon, c’est un peu tiré par les cheveux et avec quelques invraisemblances, pourtant Rowan Joffe s’applique : la réalisation est soignée, l’intrigue est bien là mais le scénario est bancal.Malgré tout quelques moments d’intensité grâce à Colin Firth.

La première partie du film tourne en boucle, afin de bien nous faire comprendre la situation… Christine se réveille chaque matin sans aucun souvenir. Suite à un traumatisme elle est amnésique, chaque jour son mari doit lui faire un état des lieux, son âge, sa situation maritale bref un calvaire .
Le mystérieux Dr Cash semble vouloir l’aider, mais seulement en cachette du mari, allez savoir pourquoi.

La deuxième partie va nous éclairer et on passe, enfin, à l’action. Malheureusement, la fin est digne d’un mauvais téléfilm américain.

Nicole Kidman manque de folie, son élégance n’est pas toujours suffisante, on l’aurait aimé plus vulnérable, moins apprêtée.

Très belle performance de Colin Firth, du mari gentil il passe à l’amant violent avec une totale maîtrise.

Mark Strong peut beaucoup mieux faire mais son charisme le sauve.

Pas forcément la peine de se déplacer au cinéma, un plateau TV, le dimanche soir, peut faire l’affaire.

Synopsis allocine Avant d’aller dormir : Après un accident survenu il y a quatorze ans, Christine Lucas souffre d’une profonde et rare amnésie qui lui a fait oublier toute sa vie. Malgré ses efforts et ceux de son mari, elle se réveille chaque matin en ne se souvenant de rien, pas même de son identité. Son ultime espoir réside peut-être dans son médecin, le docteur Nash, qu’elle rencontre à l’insu de son époux. Il lui conseille de tenir un journal visuel pour ne pas perdre ses souvenirs. Bientôt, Christine reconstitue peu à peu le fil de sa vie mais découvre que celle-ci n’est construite que sur des mensonges…