Un baiser papillon

baiser papillonRéalisation Karine Silla 2011

Billie et Louis ont la chance de s’aimer passionnément et d’avoir une famille. Jusqu’au jour où la maladie de Billie vient bouleverser leur quotidien. Marie, l’amie de Billie, tente avec acharnement d’avoir un enfant. Alice, l’infirmière de Billie, lui maintient que la vie « c’est maintenant et dans l’instant ».

Vincent Perez est Louis, confiant et serein. La maladie de Billie va le transformer, c’est un acteur discret et talentueux. Valeria Golino est Billie, cette femme est superbe, elle joue l’amour et la tristesse avec délicatesse. Elsa Zilberstein est Marie, elle ressemble à son rôle ou joue très bien la comédie. Paul est Jalil Lespert, il est ténébreux et fougueux .

Cécile de France est Alice et comme d’habitude : naturelle et audacieuse. Roxane Depardieu et Iman Perez sont bien dirigées. Un mauvais point pour Nicolas Giraud qui n’a pas la fougue ni l’envergure d’un chef d’orchestre. Edith Scob joue la mère de Paul et Louis mais sa voix est vraiment insupportable.

Karine Silla signe un premier film familiale, avec un jolie regard sur la vie et son passage éphémère comme le papillon. Le film est bien orchestré et les dialogues diablement bien écrits. Danielle Thompson a maintenant de la concurrence dans ce domaine.