Tout en haut du monde

Tout en haut du monde

Tout en haut du mondeDépaysante poésie

Réalisation Rémi Chayé 2016

Voici un joli film d’animation -un gros 3 étoiles!- de Rémi Chayé, premier film, mais le réalisateur a travaillé dans les équipes techniques de “Le tableau”, “Brendan et le secret de kells” et “Kérity”.

C’est dire s’il a été à bonne école tant les films cités ne montrent aucune faute de goût, et développaient chacun à sa façon une belle poésie.

L’histoire ici, est celle d’une jeune fille, déterminée, qui voue un culte à son grand-père, marin, aventurier meneur d’hommes, disparu en allant chercher le pôle nord. Elle suivra son chemin avec quelques embûches.

L’animation est vraiment bien. La neige, le blizzard sont très bien rendus, on est pris dans cette ambiance russe -l’action commence à St-Petersbourg- à l’histoire simple et touchante.

Un joli moment avec ses enfants (ou pas) à partir de 5/6 ans.

 

Synopsis Télérama Tout en haut du monde : A la fin du XIXe siècle, en Russie, Sasha, issue de l’aristocratie, est une adolescente intrépide et rebelle. Alors qu’elle étouffe dans une vie faite de conventions, la jeune fille, passionnée par les exploits de son grand-père disparu au cours d’une expédition maritime, décide de se lancer sur ses traces. Son balluchon fait, elle traverse le pays en train, dans l’espoir d’embarquer sur un bateau qui lui permettra de retrouver le navire de son grand-père, coincé dans les glaces du pôle Nord. Mais, sans ressources et sans contact, elle commence par déchanter, avant d’être recueillie par une aubergiste qui accepte de l’employer un temps…