The Revenant

The Revenant

RevenantOui Léo est increvable !

Réalisation Alejandro González Iñárritu 2016

Alejandro González Iñárritu nous en met encore plein les mirettes. Que se soit en ville ou en campagne, il attrape la lumière et les âmes les plus tourmentées.

Là il est le maître des grands espaces, la sauvagerie humaine est toujours là mais  aussi la spiritualité, l’amour et l’instinct de survie.

Leonardo DiCaprio veut son oscar et il le mérite. Il rampe durant tout le film et ne fait pas semblant, la rage le transforme, la vengeance l’emporte au plus profond de lui-même, il nous donne tout son talent.

Tom Hardy n’est que haine et cupidité, avec tant de violence qu’il est méconnaissable.

Iñárritu est un magicien de l’image, il transforme en or tout ce qu’il touche, ce type est en état de grâce depuis “Amours Chiennes” c’est de la sorcellerie. Il a les potions et nous emporte dans chacun de ses délires. Il dirige ses acteurs comme un grand chef d’orchestre et ils jouent à l’unisson sans fausse note.

The Revenant c’est l’histoire d’un peuple: les Amérindiens, massacré, mais aussi l’histoire d’un homme partagé entre deux cultures, d’un survivant que la vengeance maintient en vie. Des scènes spectaculaires, une réalisation de génie et une BO qui ne fait que souligner le silence de la plaine.

Alejandro González Iñárritu nous livre un film d’aventure avec un grand A, un voyage bouleversant sur la nature et la capacité de l’homme à aller au bout de lui-même par amour et conviction.




Synopsis Télérama The Revenant : Au début du XIXe siècle, Hugh Glass, un trappeur accompagné par son fils, un iIndien métisse, guide des colons. Le convoi est attaqué par des Indiens et tente de leur échapper par les montagnes. Grièvement blessé par un ours, Glass est confié à John Fitzgerald, qui le déteste, et au jeune et innocent Jim Bridger. Fitzgerald tue le fils de Glass, ment à Bridger et le convainc d’enterrer le trappeur. Mais Glass parvient à s’extirper de sa tombe, bien décidé à retrouver celui qui lui a enlevé son fils. Affaibli par ses blessures, il peut compter sur sa soif de vengeance pour parcourir les 300 kilomètres qui le séparent de son pire ennemi…