The Disappearance Of Eleanor Rigby : Them

The Disappearance Of Eleanor Rigby : Them

The Disappearance Of Eleanor Rigby : ThemThe Disappearance Of Eleanor Rigby : Them

Réalisation Ned Benson 2015

Bobos sur canapé

C’est élégant, c’est subtil, c’est délicat mais c’est long, très long.

Les états d’âme d’un couple New-yorkais suite au décès de leur enfant.

Bon, pas de bol, je viens de voir “Cake” et c’est le même drame. C ‘est peut-être tendance en ce moment, quoiqu’il en soit malgré de bons acteurs et une belle réalisation, c’est mortellement ennuyeux.

Jessica Chastain est tout aussi gracieuse que la fée clochette mais elle minaude un peu, beaucoup et faussement passionnément, c’est une actrice surcotée. C’est comme ça au cinéma, un peu comme à la roulette quand on gagne c’est le jackpot des critiques et les statuettes en or qui vont avec, c’est presque gâcher son talent que de la surestimer à ce point.

James McAvoy a bien le profil  du “Bobo New-yorkais”. Il est, je dois dire, parfait, un peu débraillé mais pas trop, un peu paumé mais sans problème d’argent, un peu fou d’amour mais avec respect, bref il est Conor et on l’aime déjà.

Au passage on remarque la présence de la reine Isabelle Huppert en mère “frenchie” et ça va de soit, alcoolo, un verre de vin rouge à la main dans chaque plan : encore un cliché Français, les américains ne savent pas se retenir.

C’est un cinéma un peu prétentieux, beaucoup d’effet de manches et peu de profondeur, du style mais pas de grâce, du drame mais en toute distinction comme avec des pincettes, une BO raffinée pour faire encore plus chic, une trilogie  pour nous en mettre plein les yeux, bref, beaucoup de bruit pour rien.

Ned Benson, désolée vous ne m’avez pas bluffé.

 

Synopsis Allo Ciné The Disappearance Of Eleanor Rigby : Them : Eleanor aime Conor, et Conor aime Eleanor. Que se passe-t-il lorsqu’un couple vivant en parfaite harmonie se retrouve soudain confronté à un événement tragique ? The Disappearance of Eleanor Rigby: Them est la synthèse de la version Him (l’histoire vécue du point de vue de Conor) et de la version Her (le regard de Eleanor sur cette histoire).