The Barber

The Barber : l’homme qui n’était pas là

The Barber : l'homme qui n'était pas làSilence

Réalisation Joel Cohen 2001

Ed Crane (Billy Bob Northon) traverse le film sans un mot, mais en totale détresse. J’aime ce comédien pour sa finesse de jeu. Il est étonnant.
Doris Crane (Frances McDormand) est stupéfiante avec, sur ce film, une légère cruauté ménagère puis un vrai désarroi face à la situation.

Big Dave (James Gandolfini) est l’amant de Doris, pauvre type, parachuté par les beaux-parents : patron de grand magasin, mais face au chantage il est totalement affolé. C’était un grand comédien, je lui rends un hommage particulier. Il est mort le 19 juin 2013 à 51 ans.

Scarlett Johansson, à peine 18 ans, joue déjà les apprentis femmes fatales.

Le reste du casting est excellent.

Joel Cohen nous offre un film en noir et blanc, la réalisation est nickel et l’histoire tourne autour d’Ed Crane qui nous ballade en silence.
C’est un film élégant.

 

Synopsis The Barber : l’homme qui n’était pas là : Durant l’été 1949, dans une petite ville du nord de la Californie, Ed Crane soupçonne sa femme Doris de le tromper avec son patron.
Un jour, il fait la rencontre d’un voyageur de commerce qui lui propose de faire fortune. Pour cela, Ed devra s’exercer au chantage et aux pratiques les plus illicites.