Tesis

Tesis

tesisSniff movie

Réalisation Alejandro Amenábar 1996

Le style a un peu vieilli et le scénario est nébuleux, la réalisation est kitch et on a fait beaucoup plus performant sur le même thème.

Mais le potentiel d’Alejandro Amenábar est déjà là, depuis on a eu “Ouvre les Yeux“, “Les Autres” et “Mar Adentro“.

Les cartes sont jouées et son éloge n’est plus a faire.

Pour revenir à Tesis, le jeune réalisateur avait à peine 23 ans et l’esprit déjà tordu, on flirte avec le film d’épouvante, Amenábar tente de brouiller les pistes et ce n’est pas sans intérêt mais on a encore beaucoup de faux pas et de maladresses. Bref un assez bon premier brouillon.

Souvent surjoué on retiendra quand même deux très bons comédiens; Eduardo Noriega est déjà beau ténébreux et Fele Martínez est dérangeant et charismatique .

Bref un bon petit film dans cette catégorie qui sans casser la baraque vaut le détour en 1996.

Synopsis Allo Ciné Tesis : Angela est étudiante en communication de l’image et prépare une thèse sur la violence audiovisuelle. Son professeur se propose de l’aider à chercher des films extrêmement violents à la vidéothèque de la faculté.
Le lendemain, il est retrouvé mort dans une salle de projection. Avec Chema, un camarade de classe, elle décide de visionner la cassette qui se trouvait dans le magnétoscope : c’est un snuff movie, l’enregistrement d’un meurtre réel ! Une femme y est torturée à mort…
Terrifiée et intriguée à la fois, elle décide avec l’aide de Chema, d’en savoir plus… Angela glisse sur un terrain dangereux qui lui vaudra peut-être de devenir la “vedette” du prochain snuff