Source Code

Source Code Source Code

Réalisation Duncan Jones 2011

Vous avez dit Avatar ?

Voilà un film qui se laisse regarder facilement, l’intrigue tient la route et les comédiens jouent le jeu.
Jake Gyllenhaal est vraiment le gendre idéal mais il a ce petit plus dans les yeux qui fait la différence, ça ressemble a la mélancolie et ça le rend sexy.
Michelle Monaghan est mignonne mais elle ne casse pas la baraque, elle est largement devancée par Vera Farmiga, une actrice diablement touchante.

Le scénario n’est pas de Duncan Jones et c’est bien dommage car il a fait beaucoup mieux sur Moon. Mais c’est du bon ciné pourvu qu’on soit bon public, il faut aussi jouer le jeu même si il n’en vaut pas toujours la chandelle .

Bref, Duncan Jones est un jeune réalisateur surdoué dans le fantastique et on attend son prochain film.

Résumé Allo Ciné : Source Code  : Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord.
Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission : revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent.
Alors qu’il essaie d’empêcher l’explosion, ses supérieurs lui apprennent qu’un deuxième attentat est en préparation en plein cœur de Chicago et qu’il ne s’agit plus de protéger les quelques passagers du train mais la ville toute entière. La course contre la montre commence…