Shadowboxer

Shadowboxer

ShadowboxerFantasmagorique.

Réalisation Lee Daniels (I) 2006

Helen Mirren est parfaite en tueuse implacable, avec juste ce qu’il faut de tendresse et de compassion.

Cuba Gooding Junior, son associé et amant, joue avec rigueur et discipline.

Gordon Levitt en Doc malingre, fantasmant sur les grosses, est assez étonnant.

Les acteurs sont tous bien dirigés. L’ambiance est hallucinatoire et la musique est sublime.

Lee Daniels (I) signe un premier film à la hauteur des suivants (Precious et Paperboy), il jongle avec nos fantasmes les plus sombres. Il a un talent complètement délirant. Un mélange de Tarantino et de Spike Lee, le tout en super kitch.

 

 

 

Synopsis Allocine Shadowboxer

Interdit aux moins de 12 ans

Quand Rose, une tueuse à gages, apprend qu’elle est atteinte d’un cancer, elle décide d’accepter un dernier travail avec son partenaire Mikey. Cependant, leur cible n’est rien d’autre qu’une femme enceinte pour qui ils ne s’attendaient pas à montrer de l’empathie au point de l’épargner.