Série Modus

Modus – Réalisation Mai Brostrøm et Peter Thorsboe

Série ModusModus et bouche cousue.

De la série scandinave qui glace le sang comme les longues nuits d’hiver.

L’intrigue est ténue et on s’accroche.

Un tueur sans pitié , déglingué et manipulé, le tueur n’est pas un comique, il tue sans état d’âme.

Un duo d’enquêteurs improvisé avec un inspecteur qui a perdu l’espoir et une ancienne du FBI qui revient malgré elle sur une enquête. Drôle de rencontre, l’attirance est palpable pour ces deux personnalités opposées.

L’histoire va les malmener, les rapprocher pour mieux les perdre. Ici pas de blonde sexy avec un flingue, mais des vrais gens, avec leurs tragédies personnelles et leurs angoisses existentielles.

Au fil des épisodes on s’attache aux personnages, les dialogues sont bons et le rythme est soutenu. Une sale homophobie ambiante donne du relief au sujet et matière à réflexion.

La tolérance doit reprendre le dessus et c’est la lutte des deux inspecteurs durant toute la série.

La relation entre Inger Johanne Vik (ex-profiler) et sa fille Stina est intense, un lien invisible les unit malgré l’autisme de la jeune fille. Inger est une femme déterminée et brillante, Melinda Kinnaman porte le rôle avec conviction.

Son binôme sur le dossier  Ingvar Nyman, (Henrik Norlén ) est plus fragile comme ébranlé par son passé. Deux inspecteurs que nous aimerions retrouver sur un autre dossier.

Mai Brostrøm et Peter Thorsboe nous ont offert une première saison riche en émotions mais aussi troublante et attachante , donc à suivre…

 

 

Synopsis Allo Ciné de la Série Modus :

Inger Johanne Vik, une ex-profiler renommée du FBI, se retrouve entraînée au cœur de crimes sordides qui touchent Stockholm. Un homme tue froidement des personnes qui n’ont, en apparence, aucun lien entre elles mais les victimes ne sont pas choisies par hasard, le tueur semble exécuter des ordres bien précis. Inger Johanne n’est pas la seule à être impliquée dans cette histoire, sa fille autiste, témoin du premier meurtre, se retrouve en grand danger… L’enquête conduit Inger à faire équipe avec Ingvar Nymann, un enquêteur de la police criminelle. Ensemble, ils vont rassembler des indices et commencer à trouver un point commun entre les meurtres : ils sont reliés à un réseau international fondamentaliste. La chasse à l’homme commence alors.