L Ideal

L’Idéal

L'ideal film

Calamiteux et si c’était une mode?

Réalisation Frédéric Beigbeder 2016

Voici un film Dégueulasse !

Las, pas de douce Jean Seberg pour demander “Qu’est-ce que c’est : dégueulasse?”. Tant le film nous assène son ordure pseudo-brillante, à travers un prisme et une supposée mis en abyme qui ne marche pas.

Pourquoi ? Parce qu’elle nous prend de haut. Mr Beigbeder s’est toujours rêvé à des hauteurs. (notez je n’ai pas oublié le H ! Lui non plus d’ailleurs). Il ignore trop de choses du monde d’en-bas, pour saisir l’essence même de ce que peut être le Cinéma.

Il commet là son second méfait filmé. J’espère qu’il ne trouvera plus aucun complice pour se livrer de nouveau à cet onanisme pathétique.

Après les livres, la télé-canal (où il s’est royalement planté), le cinéma, la presse (“Lui” mais surtout Moi), quel domaine se verra-t’il menacé par la pédanterie Beigbeder ?

Il pourrait peut-être ouvrir une crèche ! Maman traduisait bien Barbara Cartland, que ne reste-t’il dans de radieux langes, plutôt que de tenter de nous irradier de son talent ?

Même pas contaminé!

 

Synopsis Télérama L’Idéal :

Ancien publicitaire, Octave Parango est devenu «scout» dans le monde de la mode. Il est chargé de dénicher les futurs mannequins stars. Après un scandale mêlant sexe et nazisme, L’Idéal , une multinationale de la cosmétique, doit changer de toute urgence d’égérie. En compagnie de Valentine, la très autoritaire directrice visuelle de la marque, Octave a donc une semaine pour dénicher la jeune fille sublime, mineure et terriblement mince qui pourra incarner l’image de la marque. Alors qu’ils ne se supportent pas, Valentine et lui se rendent en Europe de l’Est et en Russie, pour écumer les soirées et les concours de Miss…

 

– Editeur, Diaphana, sortie du film en DVD (18 octobre 2016)
les films qui nous attendent en 2017
les meilleures productions françaises sorties cette année