Léviathan

Léviathan

Léviathan

Quoi de neuf sous le soleil russe ?

Réalisation Andrey Zvyagintsev 2014

Encore faut-il qu’il en ait du soleil !

L’histoire contée par Zvyagintsev (Le retour/le bannissement/Eléna) est bien sombre. D’autant plus qu’elle se déroule au nord de la grande Russie, près de la mer de Barents, où Kolia se bat au tribunal contre le maire qui veut l’exproprier pour de grands projets. Kolia ne se résout pas à quitter cet endroit (d’autant que le dédommagement est insuffisant) qui est sa maison et son garage.

Zvyagintsev nous montre, lors, la lutte du petit (même aidé d’un ancien pote de régiment devenu avocat) contre les Puissants, si petits, si mesquins, si veules mais puissants quand même derrière leur autorité administrative. Donc rien ne change, nous pourrions être dans un récit de Gogol, une pièce de Tchekhov, un film de N. Mikhalkov; le soleil est toujours trompeur…

Zvyagintsev contemple, semble t-il, le cadavre de la Russie, avec pour métaphore le squelette d’une baleine sur la plage; le temps est toujours aussi long.
Une certaine Russie n’est peut-être pas encore morte (merci poutine) tandis qu’une autre peine à voir le jour… C’est sans doute le message de Zvyagintsev.

 

Synpsis Allocine Léviathan

Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma qu’il a eu d’un précédent mariage.
Vadim Cheleviat, le Maire de la ville, souhaite s’approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Il a des projets. Il tente d’abord de l’acheter mais Kolia ne peut pas supporter l’idée de perdre tout ce qu’il possède, non seulement le terrain mais aussi la beauté qui l’entoure depuis sa naissance. Alors Vadim Cheleviat devient plus agressif…