Les Yeux jaunes des crocodiles

Les Yeux jaunes des crocodiles

Les Yeux jaunes des crocodilesLes Yeux jaunes des crocodiles

Réalisation Cécile Telerman 2012

 Chouette un roman photo !

C’était déjà risqué d’adapter un roman de gare mais je dois dire que Cécile Telerman a brillamment réussi à faire le navet qui va avec.
Une histoire à l’eau de rose, tout simplement insupportable. Comment une telle brochette d’acteurs acceptent de se compromette ?

Julie Depardieu nous ressert son plat réchauffé de l’innocente aux mains pleines, Emmanuelle Béart se ressemble un peu trop, seul Bruel joue la sobriété, c’est peu dire.

Bref rien à signaler sous les étoiles.

Résumé Allo Ciné Les Yeux jaunes des crocodiles : Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d’écrire ce roman qu’Iris signera, lui laissant l’argent. Le succès du livre va changer à jamais leur relation et transformer radicalement leurs vies.