Les Souvenirs

Les Souvenirs

Les SouvenirsLes Souvenirs

Réalisation Jean-Paul Rouve 2014

Tata yoyo nous en met plein la vue

Annie Cordy est une grande comédienne et elle est exploitée avec finesse. C’est une force de la nature et une véritable artiste.

Un long métrage de Jean-Paul Rouve, généreux mais l’ensemble est parfois larmoyant, toutefois ponctué de  moments de tendresse presque magiques. Rouve aime ses comédiens, les respectent et on le sent à l’écran.

La vie passe et le temps nous est compté, le message est clair alors on va essayer de profiter chacun à sa manière.

Mathieu Spinosi est Romain, une belle découverte dans la nouvelle génération, il a tout du grand romantique, le ton, les yeux et la délicatesse, à suivre.

Michel Blanc est un peu brouillon, trop d’émotion tue l’émotion.

Chantal Lauby est parfaite et plus élégante que dans les comédies de franche rigolade…

Un petit road-movie entre Paris et Etretat, une belle histoire de complicité entre une grand-mère et son petit-fils, c’est du joli cinéma qui serre le coeur et c’est déjà beaucoup. David Foenkinos doit être reconnaissant d’une aussi tendre adaptation.

Synopsis Télérama Les Souvenirs : Romain, 23 ans, a une belle relation avec sa grand-mère, 85 ans, qui se demande bien ce qu’elle fait dans une maison de retraite. Les menus “que pour les vieux”, très peu pour elle ! Elle se sent tellement mal qu’elle décide de s’échapper. Son fils, sur le point de partir à la retraite, veut comprendre comment cela a pu arriver et surtout retrouver la vieille dame au plus vite. Romain s’inquiète également. Il reçoit une carte postale de sa grand-mère. Encouragé par son ami Karim, il décide de partir à sa recherche. Son enquête l’emmène à Etretat, la falaise “parfaite pour se suicider” (dixit la fille de l’office de tourisme). Il y retrouve finalement sa grand-mère qui en a assez que l’on décide tout pour elle…