Les Nouveaux Sauvages

Les Nouveaux Sauvages

Les Nouveaux SauvagesLes Nouveaux Sauvages

Réalisation Damián Szifron 2015

On pense aux “Nouveaux Monstres” de Dino Risi, par la forme, un film à sketch mais aussi par le cynisme des situations. Six histoires qui vont nous surprendre où on ne les attend pas.

L’intro dans l’avion n’est pas concluante, on appréhende, un peu, la suite. Mais la première histoire nous fait décoller. Ca commence doucement au restaurant entre une serveuse et un client arrogant et ça dérape sévère. Là on prend conscience de la noirceur et de la dérision de ce jeune réalisateur argentin : Damián Szifron.

Chaque sketch est une petite merveille d’écriture et de réalisation, avec une photographie précise, des plans surprenants, un casting pertinent et des comédiens inspirés.

Ricardo Darín est “Bombita”; ingénieur sur les nerfs malmené par l’administration.

Leonardo Sbaraglia est un chauffard prétentieux que la colère va rendre incontrôlable.

Erica Rivas est une jeune mariée qui part en live le jour de ses noces et bien d’autres personnages loufoques. Chaque histoire est reliée par la colère qui prend le contrôle et modifie totalement nos comportements humains pour nous transformer en vrais sauvages.

Un bonheur de méchanceté sur nos contemporains.

Voilà un cinéma décapant qui fait du bien où ça fait mal. Damián Szifron se distingue déjà avec brio.

Synopsis allocine Les Nouveaux Sauvages : Six histoires mordantes sur l’Argentine d’aujourd’hui, où les personnages sont confrontés à des situations qui leur font perdre leurs repères. Dans un avion, deux passagers découvrent qu’ils ont une connaissance en commun ; au restaurant, la serveuse reconnaît un courtier qui a provoqué la ruine de son père ; deux automoblistes s’insultent sur la route ; un père de famille dont la voiture part en fourrière se rebelle ; le fils d’une riche famille renverse une femme enceinte alors qu’il est au volant ; le jour de son mariage, une femme découvre que son mari l’a trompée avec une femme présente à la cérémonie…