attaque du metro 123

L’attaque du métro 123

attaque du métro 123Réalisation Tony Scott 2009

Dans « L’attaque du metro 123 » Denzel Washington joue Garber : bon citoyen, vif, téméraire et héros malgré lui comme souvent.

Travolta joue le cerveau tatoué des preneurs d’otages, un peu trop énervé mais ultra-efficace. Leurs échanges de conversations prennent parfois un ton peu trop catho mais comme il se doit dans un blockbuster américain. Turturro est un médiateur avec finesse et Gandolfini joue parfaitement le rôle du  Maire, corrompu, de cette bonne vieille ville de NYC. Luis Guzman est parfait en truand adjoint.

Bon film percutant, bien joué et bien réalisé même si très prévisible.

 

 

 

Synopsis Allocine L’attaque du métro 123 :

Walter Garber est aiguilleur du métro à New York. Comme chaque jour, il veille au bon déroulement du trafic, lorsque la rame Pelham 123 s’immobilise sans explication. C’est le début du cauchemar. Ryder, un criminel aussi intelligent qu’audacieux, a pris en otage la rame et ses passagers. Avec ses trois complices lourdement armés, il menace d’exécuter les voyageurs si une énorme rançon ne lui est pas versée très vite. Entre les deux hommes commence un incroyable bras de fer. Chacun a des atouts, chacun a des secrets, et le face-à-face risque de faire autant de victimes que de dégâts. La course contre la montre est lancée…