Film Honeymoon

Honeymoon – Réalisation Leigh Janiak

HoneymoonAlien en voyage de noces.

Une bonne première partie du film est efficace, avec une belle montée d’angoisse.

Un jeune couple est en lune de miel dans un cottage isolée au bord d’un lac, au programme pêche et promenade.

Oui je sais ça sonne “standard” mais l’approche est bonne et les deux comédiens sont doués. De plus la réalisation est très authentique, du coup on mise sur de l’épouvante haut de gamme.

Béa, à la suite d’une crise de somnambulisme, change de comportement. Paul s’inquiète puis se méfie et la suspicion s’infiltre au voyage de noces. Hélas ensuite ça dérape dans le mauvais gore du genre et c’est bien dommage car il y avait matière à faire un bon film dans cette catégorie.

Rose Leslie est une actrice lumineuse et pleine d’énergie, Harry Treadaway a une chouette sensibilité et tous les deux amènent beaucoup à la crédibilité du scénario.

On commence à botter en touche sur le dernier quart d’heure car les envahisseurs on y croit moyen et franchement l’accouchement façon Alien n’était pas nécessaire.

C’est un premier film avec quelques maladresses mais un bon potentiel. Leigh Janiak est une jeune réalisatrice à suivre.

 

Résumé Cinéma Fantastique Honeymoon :

Fraîchement mariés, Paul (Harry Treadaway) et Béa (Rose Leslie, Ygritte dans Game of Thrones) partent pour une romantique lune de miel aux abords d’un lac, perdu en pleine forêt. Peu après leur arrivée, Paul trouve Béa en train d’errer dehors, nue et désorientée. Alors qu’elle se fait distante et que son comportement devient de plus en plus étrange, Paul commence à soupçonner que quelque chose de plus sinistre s’est passé lors de cette nuit de somnambulisme…