Gone Girl

Gone Girl

Gone GirlGone Girl

Réalisation David Fincher  2014

Autopsie d’un mariage

Un peu déçue du film dont on parle dans les salons cinéphiles, du bon thriller mais sans plus. On se doute rapidement du dénouement les ficelles sont en osier glacé. Évidemment ça reste du cinéma dans le haut du panier, grâce à une bonne réalisation et des acteurs de talent.

Ben Affleck fait bien illusion dans le rôle du mari standard bien qu’il soit meilleur réalisateur que comédien.

Rosamund Pike a de l’élégance et la névrose lui va à merveille mais elle force le trait

C’est le scénario qui est bancal avec un jeu piste faussement intrigant, une enquête qui démarre au premier jour de la disparition, c’est comme précipité. L’inspectrice et son adjoint sont trop vite soupçonneux.

La première partie du film est très convenue, la deuxième est plus intense, la machination assez prenante mais la toute fin est vaseuse et pas très claire avec un homme à terre un peu rapidement. Par ailleurs certains caractères, comme celui la sœur, mériteraient plus d’attention.
Ce n’est définitivement pas mon film préféré de Fincher mais le maître peut faire ce qui lui plait.

Synopsis : Beaux, jeunes et riches, Amy et Nick est un couple envié à New York. Mais à cause de la crise, Nick perd son travail et doit prendre un nouveau départ dans l’état du Missouri où il a été élevé. Alors que le couple s’apprête à célébrer son 5e anniversaire de mariage, la jeune femme disparaît sans laisser de trace. Nick est immédiatement suspecté. Alors que tout l’accuse, il mène son enquête de son côté, mobilise son entourage et les gens qui connaissaient son épouse. Au fil de ses investigations, il réalise qu’Amy avait sa part d’ombre et découvre des traits de sa personnalité qu’il ne connaissait pas. Alors qu’il continue de chercher, la police ressert son étau…