Elefante Blanco

Elefante BlancoRéalisation Pablo Trapero 2012

Avec la foi on peut bâtir un immeuble dans une Favela et c’est la mission du Père Julian. Seulement il est malade, fatigué, alors il fait appel au père Nicolas pour le soutenir. Ce dernier a toute sa confiance et toute son amitié.

Ces deux -là vont se battre contre l’administration, l’évêché et les délinquants. Il faut construire cet immeuble pour faire exister les laissés-pour-compte.

La violence fait ravage et elle est contagieuse, les clans se font la guerre au sein même de la Favela.

Elefante Blanco est l’histoire d’un combat sans fin.

Luciania, assistante sociale, veut aider. Elle se donne tous les jours, chaque conflit est un dilemme, dans une famille ou dans les gangs.

Le père Nicolaas perd la foi et son amour pour Lucianna le fait vaciller mais sa vocation et son dévouement pour le Père Julian vont avoir raison de lui.

Une lutte pour l’humanité, une histoire d’amour impossible et une guerre contre la misère d’un peuple souvent oublié.

Pablo Trapero nous donne sans limite sa vision des  plus démunis.

Ricardo Darín est le comédien argentin le plus charismatique et est devenu une référence dans le cinéma international.

Jérémie Renier est toujours aussi admirable et ici il est tout en douceur et sentiment.

Du cinéma qui nous fait du bien.

Synopsis Télérama Elefante Blanco : A Buenos Aires, Julián et Nicolás, deux prêtres et amis, viennent en aide à la population d’un bidonville. Ils travaillent ensemble sur le projet de construction d’un hôpital. Mais Nicolás reste marqué par l’échec récent d’une mission dans la jungle, au cours de laquelle les habitants d’un village ont été assassinés par des forces paramilitaires. Alors qu’il rencontre une assistante sociale séduisante, Luciana, il s’interroge sur sa présence au sein de l’Eglise. Il réfléchit aussi à fonder une famille. Pendant ce temps, la violence augmente entre les cartels du bidonville. Le ministère décide de stopper les travaux de l’hôpital. Une série d’émeutes surgit. La panique gagne les habitants…