Film Clean

Clean – Réalisation Olivier Assayas

Affiche du Film CleanUne  histoire de came avec des airs de rock californien, bonne interprétation du monde de la musique et de ses névroses, un peu caricatural mais assez juste.
Le film démarre très bien entre musique et motel glauque, on est saisi par la force de la dope et de son influence sur le musicien et sa compagne.
Ensuite arrive la taule pour elle puis la décroche avec substitut et pour conclure le retour à la vraie vie.
On y croit moyen, car sans une thune ça n’a pas vraiment la même allure. Serveuse quelques jours puis squatteuse dans des apparts bobos, c’est déjà un privilège.
Jeanne Balibar fait une apparition amusante en directrice du département musique, on pense à M6 à ses débuts, elle s’amuse et ça lui va bien. Béatrice Dalle fait aussi partie de la partition, mais rien d’extraordinaire dans ce rôle sauf peut-être qu’elle est clean justement.

Emily (Maggie Cheung) ne  semble pas vraiment concernée par son fils, on ne ressent pas une vraie détermination pour le récupérer. La comédienne est un peu indolente, dommage car il y avait matière à plus de caractère dans ce rôle. Nick Nolte donne une belle dimension à son personnage, un grand-père attachant et compréhensif.

Il y a passage remarquable du film c’est le dialogue entre Emily et son fils sur la drogue, une belle réflexion sur le plaisir de consommer de l’héroïne et le prix à payer pour ça. C’est sûrement le plus joli moment du film.

Olivier Assayas nous raconte la drogue et le rock’n roll sans en avoir vraiment saisi l’essentiel, il passe juste à côté mais pas très loin tout de même. Quoiqu’il en soit une belle initiative.

 

 

 

Casting Film Clean :

Maggie Cheung, Nick Nolte, Béatrice Dalle, Jeanne Balibar, Don Mc Kellar

 

Synopsis du Film Clean :

Quand on n’a pas le choix, on change. Emily n’a qu’une obsession : récupérer son fils, que ses beaux-parents élèvent loin d’elle. Pour y parvenir, il faudra qu’elle reconstruise sa vie… qu’elle devienne clean. (Allo ciné)