Cape et poignard

Cape et poignard

Cape et poignard

Classique Langien

Réalisation Fritz Lang 1946

De l’espionnage pur et dur à la Lang; assez classique somme toute mais avec le plaisir ajouté du charisme de Gary Cooper.

Alvah Jesper est un scientifique et il est du bon côté (c’est la guerre) ce qui n’est pas tout à fait le cas de ses collègues européens : la hongroise Katrin Loder ou l’italien Giovanni Polda, que les Nazis ont convaincus de leurs manières fortement convaincantes.

Dès lors l’histoire peut se mettre en branle, et ça Fritz Lang sait faire ! Mû qu’il était par l’obstination qui l’animait de dénoncer le nazisme d’une Allemagne qu’il avait fuie.

Dans le film Fritz Lang montre aussi les dégâts sur la population de cette alliance sous totalitarisme.

Gary Cooper -figure noble et sereine de l’héroïsme- trouvera de l’aide (puis l’amour) auprès de Gina (délicieuse Lilli Palmer) pour ex-filltrer ses collègues savants; puisque la science est universelle et qu’elle doit être au service du bien des Hommes.

Fritz Lang creusera beaucoup ce sillon. Il est sans doute le cinéaste de la lutte de l’homme face au mal et ses affres (M…/Furie/Chasse à l’homme/House by the river…)

Une oeuvre, incontestablement, dans le cinéma mondial ! et même un petit rôle chez Godard (Le Mépris).

 

Synopsis Allocine Cape et poignard

Durant la Seconde Guerre mondiale, un Americain tente d’enlever un savant italien aux mains des Allemands. Ce chercheur vient de mettre au point la formule de la première bombe atomique.