Brooklyn

Brooklyn

BrooklynUne jolie bluette mais pas que

Réalisation John Crowley et Paul Tsan 2016

Le début des années 50 dans un village irlandais, Eilis travaille chez une vieille pie acariâtre mais elle rêve déjà d’ailleurs.
Quitter ce village cette vie, où tout est si codé, établi, sans changement. Grâce à sa sœur (Rose) et au prêtre de la paroisse de Brooklyn,ce sera donc le bateau pour New-York.

Ce petit film dit bien ce que peut être le déchirement de quitter les siens et son pays. Même quand il est impossible d’y rester ou pire, d’y revenir!

Une histoire qui colle à la peau de tous les migrants à travers le Monde, à travers les siècles, depuis que des plus pauvres ont cherché un Eldorado, un refuge, un espoir…

Eilis -convaincante Saoirse Ronan– rencontrera l’amour sous les traits et le charme d’Emory Cohen.

La photographie du film nous transporte bien au seuil des années 50 sans exagérer. Et les scènes de repas chez la logeuse en compagnie des autres pensionnaires sont savoureuses.

Un p’tit film qui fait du bien.

 

Synopsis Télérama Brooklyn : Dans les années 1950, Eilis Lacey, aidée par le père Flood, un prêtre irlandais de Brooklyn, quitte son Irlande natale, espérant trouver un avenir meilleur aux Etats-Unis. Employée dans une petite boutique, la jeune femme, studieuse, vit dans la modeste et sérieuse pension de famille tenue par miss Kelly et participe à la vie de la communauté irlandaise de Brooklyn. Elle fait bientôt la connaissance de Tony Fiorello, dont elle tombe rapidement amoureuse. Mais, quelque temps après leur mariage, Eilis apprend la mort de sa soeur et retourne en Irlande, pour soutenir sa mère. C’est là qu’elle fait la connaissance de Jim Farrell…