Blindness

Blindness

BlindnessBlindness

Réalisation Fernando Meirelles 2008

Aveuglément sauvage

Le pays est frappé par une épidémie de cécité “blancheur lumineuse”.
Les malades sont mis en quarantaine dans un hôpital désaffecté où ils sont  livrés à eux-mêmes.

Plus de 150 malades sont divisés sur trois dortoirs crasseux. Gael Garcia Bernal s’auto-proclame Roi d’une bande d’affreux et négocie bijoux et sexe contre la répartition des colis alimentaires livrés par l’armée.

Julianne Moore, afin de suivre son mari (Mark Ruffalo) simule la cécité et elle est seule témoin visuel de cette barbarie, elle est une belle  Mère Courage. Les comédiens sont tous remarquables et Garcia Bernal est surprenant de bestialité.

L’ambiance est très particulière voir glaçante et on navigue entre lumière aveuglante et pénombre inquiétante.

Le film est d’une grande brutalité et la fin est apocalyptique… Mad Max peut aller se rhabiller. Fernando Meirelles réalise avec une grande maîtrise ce drame humain.

casting Blindness : Julianne Moore, Mark Ruffalo, Alice Braga, Gael García Bernal, Danny Glover