9 mois ferme

21030330_201308231146077099 mois ferme

Réalisation Albert Dupontel  2013

 

Une comédie de Dupontel, c’est toujours un bonheur de méchanceté et de délires, mais sur “9 mois ferme,” une poésie inhabituelle, une histoire à dormir dehors mais avec une approche plus sage, moins trash gratuitement.

On se croirait presque sur un film de Jeunet mais avec le mordant unique d’un Dupontel. Sandrine Kiberlain est stupéfiante, elle est naturellement comique sans forcer le trait, pétillante, vieille fille et drôlement attachante.

L’acteur Dupontel est encore un super vilain mais avec tendresse, il en fait parfois un peu trop mais comment lui reprocher dans une comédie de cette dimension. Les seconds rôles sont tous bidonnants : Le juge grivois, l’avocat bègue, le lieutenant libidineux et même Dujardin nous arrache un sourire en  traducteur du langage des signes. Terry Gilliam, Gaspar Noé, Yolande MoreauBouli Lanners

Des  têtes d’affiche dans des seconds rôles, preuve qu’on ne refuse pas un Dupontel.

La plus chouette comédie en 2013, réalisée avec talent et l’image de son auteur, drôle et complètement barré. On  attend déjà son prochain film.

Ariane Felder est enceinte ! C’est d’autant plus surprenant que c’est une jeune juge aux mœurs strictes et une célibataire endurcie. Mais ce qui est encore plus surprenant, c’est que d’après les tests de paternité, le père de l’enfant n’est autre que Bob, un criminel poursuivi pour une atroce agression ! Ariane, qui ne se souvient de rien, tente alors de comprendre ce qui a bien pu se passer et ce qui l’attend…(Allociné)