3 coeurs

3 coeurs

3 coeursRéalisation Benoît Jacquot 2014

 PourPOUR

Complication cardiaque et romantique

Une nuit en province, Marc, contrôleur des impôts manque son train et rencontre une jolie femme triste.
Point de départ de l’histoire, laquelle va se compliqué car le cœur, comme souvent n’est pas simple…

Bon… avec Benoit Jacquot, même la Province vous prend des allures parisiennes !
Ses films sont intelligents, parfois en le montrant un peu trop, et les personnages sont rarement des habitués de l’usine. Donc tout ce beau évolue généralement dans un certain milieu mais ce n’est pas forcément dérangeant.

Ici, nous tombons avec cette histoire sur un triangle amoureux d’un autre genre. Et on y croit ! Ce qui je le rappelle est le but de toute histoire.

Les comédiennes sont très biens: Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, deux femmes, deux soeurs.
Et la mention spéciale va à Benoît Poelvoorde -le Belge préféré du cinéma français- au jeu dense, intense et tout en retenue.

Benoit Jacquot signe une belle chronique triste.

EB

 

ContreCONTRE

Un inspecteur des impôts bien romanesque

“3 coeurs”, c’est du cinéma pour pas grand chose, une BO insoutenable qui souligne lourdement les situations et cerise sur le gâteau une voix OFF qui plombe une ambiance déjà inexistante afin de nous expliquer ce que nous ne saurions comprendre.

Charlotte Gainsbourg minaude, Catherine Deneuve est en roue libre et Benoît Poelvoorde est très peu investi dans son rôle d’amant passionné. Il est plus crédible en inspecteur des impôts.

Une histoire passionnelle incertaine, une folle rencontre d’une nuit dans une petite ville de province, un amour invincible qui traverse le temps et les continents. C’est sans queue ni tête d’un début de la fin, du grand n’importe quoi. Mais attention c’est doublé d’une intrigue haletante avec le redressement fiscal de Mr Le Maire.

Le seul bonheur c’est Chiara Mastroianni, elle est humaine et délicieuse.

Le meilleur reste pour la fin… Un rendez-vous manqué mais oui bien sûr ! où avais-je la tête ? ça peut tout changer.

Benoît Jacquot passe à côté de l’essentiel et nous laisse sur le carreau. On n’improvise pas “La Femme d’à côté” .

ND

 

 

Synopsis allocine 3 coeurs :

Inspecteur des impôts en déplacement, Marc manque de peu son train, dans une petite gare de province. Il demande à une jeune femme croisée dans un café de lui indiquer un hôtel. De confidence en plaisanterie, tous deux passent la nuit à errer dans les rues. Ils se fixent rendez-vous au jardin des Tuileries, le vendredi suivant, à 18 heures. Le jour venu, Marc, surmené, est victime d’un malaise. La jeune femme, Sylvie, désespérée, renoue avec son compagnon, accepte de le suivre à Minneapolis et laisse sa soeur Sophie s’occuper seule de leur magasin d’antiquités. De retour, Marc croise Sophie, l’aide à redresser ses comptes, tombe amoureux…