Cherchez la femmePertinent et drôle

Réalisation Sou Abadi

Une première comédie pleine de fantaisie et d’humour. Sou Abadi s’amuse de toutes les situations. Le radicalisme est tourné en dérision avec beaucoup de finesse.

Les dialogues sont intelligents et légers, ici pas de cliché sur la banlieue mais un regard juste sur la diversité et la mixité des classes sociales.

De jeunes comédiens brillants mènent la danse, ils se donnent sans compter avec une justesse de ton surprenante. Ici, la religion ne se prend pas au sérieux mais déjoue les codes pour nous distraire et nous attendrir. Des barbus aux coeurs tendres, des étudiants investis, des migrants délirants, des parents militants, anciens opposants iraniens au régime de Khomeini…

Un petit monde à part où le rire adoucit les moeurs. Félix Moati est joliment féminin, Camélia Jordana est malicieuse, William Lebghil est touchant, Anne Alvaro est délirante et tout le reste du casting épatant.

Sou Abadi a déjà beaucoup de talent.

 

Synopsis Télérama Cherchez la femme

Mahmoud, le grand frère de Leila, revient métamorphosé d’un long séjour au Yémen. Il décide de surveiller les fréquentations de sa cadette au grand désespoir de celle-ci. Mahmoud s’en prend à son téléphone et veut qu’elle mette un terme à sa relation avec Armand, étudiant, comme elle à Sciences Po. Armand n’est pas décidé à se laisser faire. Afin de revoir Leila, il se déguise en femme et porte le voile intégral pour ne pas être reconnu. Mahmoud rencontre Armand grimé en Schéhérazade. Complètement sous le charme, il lui demande même de l’épouser…

Laisser un commentaire