Wake Up and Die

Wake Up and DieWake Up and Die

Réalisation Michael Urrutia  2011

Cauchemar en boucle

A la suite d’une soirée alcoolisée, une femme se réveille aux côtés d’un homme qui lui est totalement inconnu. Elle est brutalement assassinée par ce dernier.
Malheureusement, elle est condamnée à revivre le même moment, encore et encore : être tuée et se réveiller auprès de cet homme. Elle essaye à chaque réveil d’en connaître un plus sur lui  afin de sauver sa peau.
L’histoire est en huit clos dans un appartement somptueux. Le lieu est sombre et quasi pas meublé avec un lit à même le sol et deux comédiens.

On arrive bien à un dizaine de réveils avec une version plus longue à chaque fois qui nous permet de découvrir l’assassin et sa victime.
Luis Fernanado Bohorquez est un psychopathe séduisant mais traumatisée par maman et Andréa Montenegro chope le syndrome de Stockholm, mais finit par trouver la sortie, tout de même bien amochée psychologiquement.

Film bien réalisé et bien flippant.