Une Drôle d’histoire

Une Drole d histoireRéalisation Ryan Fleck et Anna Boden 2012

Craig, 15 ans, fait une dépression nerveuse. Il est envoyé à l’hôpital psychiatrique et se retrouve dans le département des adultes. Il va rencontrer plusieurs d’entre eux, bien plus fous que lui ! Un film qui devrait être obligatoire pour les adolescents.

L’histoire se déroule exclusivement à l’hôpital. Super Graig (Kei Gilchrist) joue la fragilité et la difficulté du passage de l’enfance à l’âge adulte.

Sa curiosité va nous permettre de s’attacher à chaque personnage. Ses visions sont tordantes et il nous raconte, avec son regard, les cinq jours passés au service psy. Des rencontres étonnantes parfois déstabilisantes mais il apprend beaucoup et repartira différent.

Zach Galifianakis interprète un suicidaire multirécidiviste, drôle et cynique, super attachant. La jeune Emma Roberts est troublante et délicieuse. Chaque malade a son histoire personnelle parfois un peu cliché mais sympathique. Ce n’est pas “Vol au dessus d’un nid de coucou” et tant mieux.
Le film est sans jugement sur la dépression avec un regard juste sur le mal-être de chacun.

J’avais adoré Half Nelson du même duo, “Drôle d’histoire” est un film plus léger, plus tendre mais c’est une réussite.