Therese Desqueroux

Thérèse Desqueyroux – Réalisation Claude Miller

therese desqueyrouxDernier film de Claude Miller

Film discret avec un soupçon Chabrol sur la vision de la petite bourgeoisie de province.

Audrey Tautou est charmante, transparente, fragile, voir un peu trop pour lui donner une dimension diabolique . Son regard ressemble à celui du hamster pris au piège, elle tourne dans la roue du film sans nous inquiéter outre mesure.

Belle surprise de Gilles Lellouch en terrien rustre et attachant. Limité, comme son personnage, par le carcan de la famille bourgeoise  et des propriétaires terriens de l’époque.

Anaïs Demoustier est troublante avec un grand écart entre le tumulte de la passion et la raison bourgeoise. Belle prestation.

La libération de Thérèse témoigne de l’amour de son mari. C’est un beau film de Miller mais sûrement pas le plus fort.

 

 

Synopsis Allocine du film Thérèse Desqueyroux

Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…